INTERVIEW DE YANN GENTY

Publié le 16.10.2013

Avant le match face à Saint Raphaël et après l'exploit face à Montpellier, le gardien Yann Genty revient sur son excellent début de saison.

Vous venez de battre Montpellier chez eux, vous attendiez-vous à cette victoire ?
Non, déjà nous nous déplacions en bus (12 heures) et surtout jouer Montpellier chez eux, à René Bougnol, est très difficile ; il y a beaucoup d’ambiance c’est un vrai chaudron. Très peu d’équipes gagnent là-bas. Nous sommes capables de tout ; nous avons fait deux très bons matches (Chambéry et Nîmes) puis nous avons enchainé deux lourdes défaites (PSG et Nantes) et fait un mauvais match face à Ivry en Coupe de la Ligue… et nous allons battre Montpellier chez eux.

Au vu du calendrier, 5 points en 5 journées de championnat, peut-on dire que vous faites un début de saison quasi parfait ?
C’est sûr que nous effectuons un bon début de saison mais au vu du classement, il nous manque 2 points pour avoir un peu d’avance sur nos concurrents directs et être à l’abri. Si nous gagnons Saint-Raphaël vendredi, nous pourrons vraiment faire un bilan positif. Grâce à nos bonnes performances (Chambéry, Nîmes, Montpellier), nous avons pris une petite marge mais l’important sera de battre nos concurrents directs au maintien.

Après une telle victoire, comment préparez-vous le match face à Saint-Raphaël vendredi ?
Saint-Raphaël a des objectifs européens ; pour les atteindre, ils se doivent de battre des équipes comme Cesson, la pression est donc plus sur eux que sur nous. Ils savent qu’il est difficile de venir gagner à Cesson (ils avaient arraché le nul la saison passée à la dernière seconde). Je pense qu’ils se méfient de notre équipe et sûrement plus après notre performance de jeudi dernier. Après, nous, nous devons redescendre sur terre vite car la victoire à Montpellier ne sera bénéfique que si nous battons Saint-Raphaël. C’est une équipe constante, ce que nous avons encore du mal à être, ce ne sera pas un match simple ; nous devrons être bons dès l’entame du match pour essayer de les faire douter.

L’objectif fixé en début de saison évolue-t-il avec ce bon début de championnat ?
L’objectif, qui est le maintien, ne change pas tant que nous n’avons pas battu les concurrents directs. Après, ce sera aux dirigeants de nous dire ce qu’ils attendent de nous.

Les points pris sur le début de championnat sont-ils un bonus avant d’affronter vos concurrents directs au maintien à partir de novembre ? Comment abordez-vous cette période ?
Ne vaut-il pas mieux jouer les « gros » dès le début du championnat finalement ?! je pense que si. Nous prenons les matches les uns après les autres. Lorsque nous jouerons face à des équipes comme Dijon, Ivry et Tremblay, nous aurons déjà une marge grâce aux points acquis en ce début de championnat, ce qui leurs mettra un peu plus de pression, mais nous nous devrons de gagner face à ces équipes. Pour les affronter plus libérés, nous devons absolument gagner vendredi, au pire des cas faire un nul pour rattraper le match face à Nantes que nous aurions du gagner.

Meilleur gardien au bout de 5 journées, es-tu satisfait de ton début de saison ?
Ce qui compte ce sont les statistiques collectives et non individuelles. Mes performances dépendent essentiellement du collectif et de la défense ; elles sont bonnes jusqu’à présent car les gars font de gros matches défensifs.