Interview : Sajad Esteki

Publié le 06.11.2019

L'arrière Gauche Sajad Esteki évoque son arrivée en France et son intégration au sein du collectif breton.

Comment s’est passée ton arrivée en France, te sens-tu bien en Bretagne, malgré la météo ?

Oui je me sens bien, il s’agit de ma première expérience en tant que joueur en France même si j’étais déjà venu pour faire des tests. Mon frère, qui est également handballeur professionnel, a joué en France à Montpellier. J’apprécie la région et le temps plus clément qu’en Roumanie.

L’année dernière, tu jouais pour Bucarest, qu'est-ce qui a motivé ton départ pour Cesson ?

J’ai échangé avec le coach quand j’étais en Roumanie et en Iran. Il était intéressé par mon profil. Le projet était attrayant avec des joueurs de qualité et la volonté du club de remonter au plus haut niveau dans les plus brefs délais.
C’était également un moyen de me rapprocher de ma femme qui habite en France. Je pourrai la voir plus régulièrement.
 
Comment s'est déroulée ton intégration au sein du groupe ?

Je ne connaissais personne avant de venir à Cesson. J’ai beaucoup parlé avec Igor lorsque j’ai dû prendre ma décision. Il m’a conforté dans mon choix d’intégrer ce club. Luka m’a également envoyé un message pour me souhaiter la bienvenue quand il a appris que je rejoignais le club.

Tu as dû faire face à une blessure dès la prépa en début de saison, est-ce que cela a perturbé ton intégration ?

En effet, j’ai eu quelques petits problèmes lors de la préparation. D’abord des problèmes de visa qui m’ont fait perdre du temps. Dès lors que ces contretemps ont été réglés, j’ai pu participer à deux matchs de préparation. Malheureusement, je me suis blessé à la suite d’un des matchs et j’ai dû faire de la rééducation. Actuellement, tout se passe pour le mieux, je n’ai plus aucune douleur et j’ai retrouvé l’ensemble de mes capacités.

Que peux-tu nous dire sur le championnat de Proligue ?

Je ne connaissais pas la Proligue auparavant. Je connaissais la Lidl StarLigue. Christian m’avait donné quelques informations sur ce championnat. Le niveau est globalement homogène. Chaque équipe est compliquée à jouer.

Quels sont tes objectifs pour cette saison ?

J’essaye de donner le maximum pour l’équipe. Je pense d’abord aux objectifs collectifs avant les miens car le handball est un sport où l’on gagne en groupe. Nous devons remporter le plus de matchs possibles pour remonter en Lidl StarLigue. J’espère aider l’équipe en marquant un maximum de buts et en prenant mes responsabilités, c'est ce que me demandent mes coéquipiers. Mes expériences en Ligue des Champions et en EHF doivent apporter au collectif.

Tu as effectué ton premier match à la Glaz contre Cherbourg en marquant notamment le but égalisateur, c’est forcément bon pour la confiance ?

Oui forcément, cela met en confiance. Ce soir-là, c’est tombé sur moi et cela a permis d'arracher le point du match nul. Au handball chaque seconde est importante, tant que le match n’est pas terminé, tout peut arriver.

Que retiens-tu de votre performance sur le match contre Besançon ?

Face à nos adversaires, nous aurions dû tuer le match plus tôt. Après avoir mené de 7 buts en seconde mi-temps, nous devions conserver l’écart. Ce n'est pas logique de terminer avec seulement deux buts d'avance, nous nous sommes relâchés. Le principal a été acquis avec la victoire mais nous devons être plus sérieux pour ne pas reproduire les mêmes erreurs.

Que fais-tu quand tu n'es pas à l'entraînement ?

J'aime regarder des séries et lire. J'essaye de passer un maximum de temps avec ma compagne et découvrir avec elle la culture française (patrimoine, nourriture...)

Peux-tu nous parler du match de ce vendredi contre Strasbourg ?

C’est un match très important pour le groupe. Nous devons aller à Strasbourg avec toute l’envie et la détermination possible pour enchaîner une deuxième victoire d’affilée. C’est une équipe difficile à jouer, nous avons pu le constater sur le match de Coupe de la Ligue. Nous allons nous battre sur le terrain pour pouvoir gagner et revenir avec les deux points.