Interview Sylvain Hochet

Publié le 30.10.2019

Cessonnais historique du club, Sylvain Hochet aborde le championnat de Proligue, le début de saison des bretons et les ambitions du club.

Il y a eu de nombreuses arrivées à l’intersaison, dont Igor et Florian avec qui tu as déjà joué. Cela facilite-t-il l’intégration ?

Oui forcément, c’est tout de suite plus facile. J’ai joué avec Igor pendant deux ans, nous nous apprécions, son retour et son intégration ont donc été très faciles. Quant à Florian, il est revenu ici car il sait qu’il y a un bon état d’esprit. Plus généralement, l’intégration de tous les joueurs a été très rapide.

Il y a des joueurs étrangers, la barrière de la langue n’est-elle pas contraignante ?

Je ne vais pas dire que c’est compliqué parce que tout le monde parle plus ou moins anglais mais quand il y a beaucoup de bruit dans les salles, c’est parfois un peu plus gênant pour communiquer. Au final, on arrive toujours à s’y retrouver.

Que peux-tu nous dire sur ce championnat de Proligue ?

La Proligue, c’est un bon niveau, toutes les équipes montrent de la qualité. Il y a beaucoup de joueurs qui ont déjà évolué en Lidl StarLigue mais, même les joueurs qui n’ont jamais joué au plus haut niveau sont de qualité. Tous les matchs sont compliqués. Je connais le championnat, j’y ai joué il y a 10 ans et il a changé, le niveau est plus homogène. Nous pouvons battre tout le monde mais aussi perdre contre tout le monde. Si nous ne sommes pas concentrés pendant une heure, les matchs deviennent difficiles comme contre Billière.

Vous sortez d’un match très serré contre Billière, que vous a-t-il manqué pour remporter ce match ?

Je crois que nous avons très mal débuté ce match. Nous savions que ce serait un match piège. Ils avaient fait de bons matchs, notamment contre Limoges ou Cherbourg. Nous n’avons pas su tuer le match en deuxième mi-temps. Nous menions 19/17 et nous n’avons pas réussi à mettre ce plus trois, plus quatre qui nous aurait mis à l’abri.

Quels sont tes objectifs individuels et collectifs pour cette saison ?

Sur le plan individuel, mes objectifs sont d’être bon, d’être le meilleur possible pour aider l’équipe et également d’être complet tant défensivement qu’offensivement. J’essaye d’analyser mes performances en permanence afin d’être bon le jour J. J’apporte mon expérience et mon savoir-faire en espérant donner envie aux jeunes de prendre la relève.

L’objectif collectif est de remonter en Lidl StarLigue.

Vous êtes sur une série d’un match nul et de deux défaites, comment se remobiliser ?

Ce n’est pas compliqué, cela passe par le travail à l’entraînement. Nous avons des blessés qui vont revenir, même si ce n’est pas une excuse. Nous avons un bon groupe avec de bons jeunes. Maintenant, il faut que tout le monde se mette au niveau de la Proligue. Tous les matchs sont difficiles. Il faut reproduire les performances des trois premiers matchs, un jeu qui était cohérent. Sur les derniers matchs, tout n’est pas à jeter, cependant il y a plus d’aspects négatifs que positifs.

Quel genre de personne es-tu en dehors du terrain ? Quels sont tes passions ?

J’aime beaucoup le foot, c’est un de mes sports préférés. J’écoute de la musique, j’aime bien être avec mes amis et passer du temps avec ma femme et mes enfants.

As-tu déjà pensé à ta reconversion professionnelle ? Dans le hand ?

Je pense à ma reconversion, même si j’ai encore le temps. Pourquoi pas être entraîneur… mais je n’exclus rien. J’apprécie aussi le fait d’aider des jeunes en difficulté, sortir du monde du sport est une possibilité.

Peux-tu nous parler de votre adversaire de vendredi, Besançon, actuellement dernier du championnat ?

Je n’ai pas envie de parler de notre adversaire, j’ai envie de me concentrer sur nous. Pour réussir ce match, nous devrons combiner tous les ingrédients : combativité, état d’esprit de guerriers, être conquérants… Surtout, nous devons rester invaincus à domicile.

As-tu un message à faire passer au public avant le match contre Besançon?

Nous essayons de donner le maximum, il faut continuer à nous supporter. Nous avons un objectif en commun : remonter en Lidl StarLigue. On veut donner du plaisir aux personnes qui viennent nous voir jouer. Merci pour tous vos encouragements, nous ne lâcherons rien.