J26. Paris / CRMHB : 29-20

Publié le 07.06.2019

Le rideau est tombé sur la saison 2018-2019 avec l’issue redoutée depuis quelques semaines pour les Irréductibles : la relégation en Proligue. Pour réaliser un exploit impossible sur le papier, il fallait s’imposer chez le quintuple champion de France, Paris. Hélas, l’ogre parisien a fait le travail et n’a laissé aucune chance d’espérer aux Bretons. 

Plus que sur le maintien hypothétique du CRMHB, les regards étaient braqués sur la dernière du grand Thierry OMEYER, dans les buts parisiens. Ce dernier n’a pas déçu ceux qui attendaient un ultime festival avec 15 arrêts au total soit 45% de réussite. Cesson ne démérite pourtant pas durant 20 minutes mais rentre aux vestiaires avec six buts de retard (16-10).
 
Après la pause, le PSG garde le cap, privant les joueurs de Christian GAUDIN de possibilités pour recoller au score. Pour sa dernière en France, Uwe GENSHEIMER réalise une énorme performance tandis que Benoit DORE inscrit le dernier but de sa carrière à la 55ème minute. Mathieu SALOU, de retour après une longue absence termine la rencontre avec 3. Cesson s’incline une dernière fois cette saison (29-20) et retrouve la Proligue qu’il avait quitté il y a 10 ans de cela. 

L’an prochain, avec un groupe profondément renouvelé, une salle flambante neuve ne demandant qu’à vibrer, un public fidèle et une équipe dirigeante déjà tournée vers l’avenir, les Irréductibles ont les armes pour rebondir. L’opération reconquête est en marche. 

Paris :
Gardiens : Omeyer (15), Corrales (1).
Joueurs : Gensheimer (10), Stepancic (2), Keita, Sagosen (5), Remili (1), Abalo (2), Kempf, Dourte, Karabatic (3), Morros (2), Hansen, Ekdahl du Rietz (1), Ntanzi (1), Nahi (1)


Cesson – Rennes :
Gardiens : Lettens, Bucataru (8). 
Joueurs : Hochet (1), Doré (1), Beauregard, Bolaers, Acquevillo (2), Gaudin (1), Mitrovic (4), Villeminot (5), Kamtchop-Baril (1), Kalafut, Abily, Salou (3), Dupont-Marion (1), Le Boulaire (1).