L'APRÈS MATCH: CESSON / NANTES

Publié le 12.09.2021

Au terme d’une soirée incroyable à la Glaz Arena, les Irréductibles ont créé l’exploit et se sont imposés face au HBC Nantes lors du derby de l’ouest. 

Hier soir, 20h, coup d’envoi du 1er match de la saison pour nos Irréductibles. Et pas n’importe quel match, puisque nos Cessonnais étaient opposés au voisin nantais, pour un derby bouillant à la Glaz Arena. 

Le match commence sur un rythme très élevé, en s’appuyant sur une grosse défense et les montées de balle rapides, les Irréductibles prennent rapidement 3 buts d’avance à la 5ème minute avec une réalisation d’Hugo Kamtchop-Baril. 

Les bleus et blancs poursuivent leur dynamique en prenant jusqu’à 5 buts d’avance à la 10ème minute, profitant d’un Joze Baznik bouillant en ce début de match. (9-4)

Les Nantais reviennent petit à petit dans la partie, notamment grâce à des exclusions pour 2 minutes du côté cessonnais, et c’est Dragan Pechmalbec qui égalise à la 17ème minute, dans le but vide. (10-10) 

Les deux équipes se rendent alors coup pour coup, dans un duel physique très intense. Mais ce sont bien les Nantais qui, à la mi-temps, rentrent aux vestiaires avec 2 longueurs d’avance grâce à un pénalty réussi par Kiril Lazarov. (13-15)

Au retour des vestiaires, l’intensité est la même. Les équipes ne lâchent pas. Alors qu’Aymeric Minne fait mal à la défense cessonnaise depuis les 9 mètres. Notre capitaine Sylvain Hochet lui répond sur contre-attaque. (40’ 20-19)

Butant sur un Emil Nielsen en réussite à 7mètres, les Irréductibles concèdent 2 buts d’avance aux Nantais à la 44ème minute. (21-23)

Nous rentrons alors dans le money-time. David Balaguer sur son aile gauche répond à Ludwig Appolinaire qui s’arrache au milieu de 3 défenseurs nantais pour égaliser à la 54ème minute. (26-26)

A la 58ème minute, Sébastien Leriche pose son temps mort. Au bout du refus jeu, c’est Robin Molinié qui d’un tir costal, permet aux Irréductibles de reprendre l’avantage. (28-27)

Sur l’ultime attaque nantaise, Joze Baznik réalise la parade décisive sur un tir de Kiril Lazarov, avant que Florian Delecroix ne scelle le sort du match avec un but au buzzer. 

LES STATS

Cesson 

DELECROIX (3/9) ; CAUSSE (3/4) ; HOCHET (5/6) ; BRIFFE (3/4) ; KAMTCHOP BARIL (4/4) ; MOLINIÉ (6/12) ; LUCIANI ; DESPREAUX ; TUZOLANA (2/4) CARDINAL (2/4) MENGON ; APPOLINAIRE (1/1) GUILLO ; BRIFFE ; BAZNIK (14 arrêts) ; ESPINHA 

Nantes 

DAMATRIN ; BRIET (2/2) ; MILIC ; PERSSON (1/3) ; RIVERA (2/5) ; CAVALCANTI ; PECHMALBEC (2/3) ; MARCHAN (3/3) ; PORTELA (1/1) ; MINNE (6/10) ; LAZAROV (6/10) ; MONAR (1/1) ; BALAGUER (3/5) ; DE LA BRETECHE ; NIELSEN (14 arrêts) ; ROBIN (1 arrêt)