L'APRÈS MATCH: CRMHB / CRÉTEIL

Publié le 06.03.2022

Les Irréductibles recevaient l’US Créteil hier soir à la Glaz Arena, dans le cadre de la 19ème journée de Liqui Moly Starligue. 

Une formation cristolienne qui restait notamment sur 2 victoires de rang, et qui se déplaçait à la Glaz Arena avec l’ambition de mettre fin à la série d’invincibilité des Irréductibles.
Romain Briffe en chef d’orchestre allume la première mèche côté cessonnais, mais Boiba Sissoko lui répond immédiatement d’un tir croisé dans la lucarne de Miguel Espinha. 
Le duel physique annoncé a bien lieu. Les défenses prennent le pas, les attaques durent, mais ce sont les Cristolliens qui prennent un premier avantage par l’intermédiaire de Lopez sur contre-attaque. (5’ 2-3)
A la dixième minute, les hommes de Barbeito conservent leur but d’avance. Boiba Sissoko toujours, sert Aman à l’intérieur qui ajuste Miguel Espinha. (4-5)

Au quart d’heure de jeu, les Irréductibles profitent d’un Miguel Espinha en feu, qui stoppe deux tirs consécutifs pour reprendre l’avantage. Hugo bataille à l’intérieur, obtient un jeu de 7 mètres. Robin Molinié s’y prend à deux fois mais trompe Soyez. (6-5)

C’est le début d’un gros temps fort pour les « rose et bleus ». Miguel Espinha ferme la boutique, et de l’autre côté du terrain, Ludwig Appolinaire met la tête dans l’intervalle. +3 pour les Irréductibles. 
Malgré un temps mort posé par Barbeito, les Cristolliens peinent à revenir dans la partie. Les Irréductibles récupèrent le ballon dans la foulée, et le jeune Mathéo Briffe glisse le ballon au deuxième poteau. 

A la mi-temps, les Irréductibles comptent 3 buts d’avance. (14-11)

Le retour des vestiaires est un peu brouillon pour les deux équipes. La relation Sissoko-Aman fonctionne cependant toujours aussi bien. (15-13)
Petit temps faible pour les hommes de Sébastien Leriche. Les Irréductibles peinent à trouver des solutions offensives face à une défense cristolienne très compacte. Miguel Espinha déjà performant en première mi-temps continue sa belle prestation. (35’ 16-15)
Sissoko transforme son 3ème jet de 7 mètres de la soirée et Créteil égalise. (36’ 16-16)

A la 45ème minute, Sébastien Leriche effectue des rotations. Théophile Caussé remplace Youenn Cardinal et entre parfaitement dans sa partie. Les Irréductibles conservent un but d’avance. (19-18)
Quand il s’agit de mettre la tête, vous pouvez compter sur Ludwig Appolinaire. Dans tous les bons coups en seconde période, le couteau suisse cessonnais obtient un pénalty, transformé par l’imperturbable Youenn Cardinal. (46’ 22-20)

Les Franciliens ne lâchent rien. Ils profitent de la disqualification de Théophile Caussé pour infliger un 2-0 aux Irréductibles et égaliser. (23-23)
Le serial buteur du soir Youenn Cardinal est en feu. Il inscrit son 7ème but de la soirée, au moment où les Cessonnais connaissent un gros temps fort. Un 3-0 en quelques minutes leur permet de respirer.

Malgré les dernières tentatives cristoliennes, et une fin de match très serré, ce sont nos Irréductibles qui l’emportent au caractère, bien aidé par une imprenable Glaz Arena, garnie de ses 3000 supporters. (30-29)

LES STATS 

Cesson 

BAZNIK ; ESPINHA (12 arrêts à 31%) ; DELECROIX (2/8) ; CAUSSÉ (2/2) ; HOCHET (1/3) ; BRIFFE (3/4) ; KAMTCHOP BARIL (3/3) ; MOLINIÉ (3/6) ; LUCIANI ; DESPREAUX ; CARDINAL (8/8) ; SERI ; MENGON ; APPOLINAIRE (2/3) ; GUILLO (1/1) ; BRIFFE M (5/5)

Créteil

SOYEZ (8 arrêts à 26%) ; TRAORÉ ; JANDRIC ; LOPEZ (6/8) ; AMAN (6/6) ; PIROCH (1/3) ; GIBELIN (2/8) ; POIGNANT (1/1) ; PINTOR ; SISSOKO (6/8) ; FERRANDIER A (2/3) ; DEEN (2/4) ; FERRANDIER L ; BUTORAC (3/4) ; SARRE ; KREMER