L'APRÈS MATCH: CRMHB / PSG

Publié le 11.04.2022

Au terme d’un valeureux combat, et dans une ambiance incroyable à la Glaz Arena, les Irréductibles se sont logiquement inclinés face au PSG. 

16h, la Glaz Arena fait le plein au moment de recevoir le leader parisien. Il ne suffira que de quelques secondes avant que les 4500 spectateurs présents hier s’embrasent. Théophile Caussé se faufile dans la défense parisienne et provoque le premier penalty du match, que Robin Molinié transforme. 
Les 5 premières minutes sont très intéressantes. Les Irréductibles défendent bien, et trouvent des solutions à 6 mètres en attaque, à l’image de Romain qui trouve Ludwig sur le poste de pivot. Côté parisien, Mathieu Grébille ouvre le compteur. (5’ 2-1) 
Très peu de buts dans les 10 premières minutes, les défenses sont très rugueuses. Hugo bataille avec Kamil Syprzak à l’intérieur et dans ses cages, Joze fait déjà le show. (10’ 3-2)

Les 4500 drapeaux bretons s’agitent. Romain enflamme la Glaz Arena d’un tir en appui dans la lucarne de Vincent Gérard. Dainis Kristopans lui répond mais les Cessonnais gardent les devants. (13’ 6-4) 

Le deuxième quart d’heure est plus compliqué pour nos Irréductibles. Les hommes de Sébastien Leriche trouvent moins de continuité en attaque et Paris prend pour la première fois du match les devants grâce une nouvelle fois à son arrière droit letton. 
Fraîchement entré en jeu, Marco apporte toute sa fougue et son dynamisme sur la base arrière, et trouve Hugo parfait qui réalise un sans-faute au shoot. (26’ 8-10)
Avant la mi-temps, Robin inscrit un nouveau 7 mètres tandis que Joze réalise un nouvel arrêt au buzzer. 

Les Irréductibles rentrent aux vestiaires avec seulement 2 buts de retard. (10-12)

Le début de deuxième mi-temps est aussi rythmé que la première. Karabatic trouve d’entrée Syprzak à l’intérieur, mais Romain mystifie Kristopans et trompe Gérard juste après. (11-13) 
Les Irréductibles restent au contact. Poussés par une Glaz Arena en ébullition, Robin trouve la solution depuis les 9 mètres. Le pivot parisien Syprzak fait toujours aussi mal à la défense cessonnaise. (37’ 14-17)
Robin est en grande forme. Notre demi-centre enchaîne les actions positives, et prend le jeu à son compte. La doublette sur la base arrière avec Romain fait mal aux parisiens. Joze toujours aussi brûlant dans les buts fait le show, la Glaz Arena apprécie. (45’ 19-21)

A la 48ème , Sébastien Leriche pose son temps-mort, nos Cessonnais sont dans un temps faible. Vincent Gérard stoppe plusieurs tentatives cessonnaises et les Parisiens punissent immédiatement sur jeu rapide. (24-19) 
A quelques minutes de la fin du match, Paris prend le large. Les Irréductibles font preuve d’abnégation et puisent dans leurs dernières ressources. (22-27) 

La hiérarchie est respectée à la Glaz Arena, les Parisiens s’imposent. (23-30) 

LES STATS 

Cesson 

BAZNIK (12 arrêts à 30%) ; ESPINHA ; DELECROIX (0/2) ; HOCHET (1/1) ; BRIFFE (3/5) ; KAMTCHOP-BARIL (4/4) ; MOLINIÉ (11/16) ; DESPREAUX (0/2) ; TUZOLANA ; CARDINAL ; MENGON (1/2) ; SERI ; APPOLINAIRE (2/7) ; GUILLO ; BRIFFE M (0/2) 

Paris 

GÉRARD (10 arrêts à 35%) ; GENTY ; BZDYNGA ; LOPPY ; STEINS (2/2) ; NTANZI (3/5) ; KEITA ; KRISTOPANS ; KOUNKOUD (1/1) ; SOLE (1/3) ; GREBILLE (2/2) ; SYPRZAK (9/12) ; KARABATIC L ; KARABATIC N (2/5) ; PRANDI (4/10)