L'APRÈS MATCH: IL MANQUAIT UN RIEN !

Publié le 26.11.2022

En déplacement à Dunkerque hier soir, les Irréductibles ont livré un vrai combat au Stade de Flandres, mais s’inclinent d’une petite longueur dans le money-time. (32-31)

La première possession est dunkerquoise. Arnaud effectue son premier arrêt du match d’entrée.
Les Cessonnais ne trouvent pas la solution sur l’attaque suivante et Pelayo ouvre la marque côté nordiste avec de la réussite.
A l’image du match de mardi dernier, les Irréductibles montent directement les ballons et se projettent rapidement. Romaric est trouvé en montée de balle et égalise. (1-1)

Le début de partie est très rythmé. Les hommes de Sébastien Leriche mettent beaucoup de continuité dans leur jeu. Junior répond à Kragh et trouve la lucarne de Bellahcene. (5’ 2-4)
Javier aligné sur la base arrière effectue un gros début de match. Intervalle externe, tir de loin.. Notre espagnol est en réussite des deux côtés du terrain et porte la marque à +2. (5-7)

Les Dunkerquois reviennent à hauteur pour la première fois du match lorsque Demouge trouve Nyembo en pivot. (13’ 8-8)

Au quart d’heure de jeu, les Irréductibles poursuivent leur lancée. Très en jambes, ils jouent tous les ballons à 100% sur jeu rapide. Junior inscrit son 3ème but de la soirée. (15’ 10-12)
Les deux formations restent au coude à coude et se rendent coup pour coup.
Aucune des deux formations ne parviennent à creuser l’écart. Mathéo et Corentin font leur entrée sur la base arrière et apporte beaucoup de fraîcheur.

Mathéo joue 2 duels, et obtient une sanction et un pénalty.

Il faut s’y prendre à deux fois pour tromper un Bellahcene comme à son habitude très bon dans sa cage. (27’ 17-17)

La fin de première période est plutôt brouillonne, avec des pertes des deux côtés. Kragh permet aux siens sur le gong, de mener d’une longueur à la mi-temps. (18-17)

Au retour des vestiaires, Sébastien repart avec l’équipe de départ à l’exception de Mathéo qui s’illustre d’entrée pour égaliser. (32’ 18-18)

L’arrière droit dunkerquois Pelayo vient porter du danger dans les duels. Avec vivacité il trouve l’intervalle externe et permet aux Nordistes de prendre 2 longueurs d’avance. (35’ 20-18)
S’en suivent 3 minutes de disette, durant lesquelles les 2 formations n’inscrivent pas de buts, en butant sur les 2 portiers respectifs.
Marie Joseph débloque la situation sur son aile gauche. (40’ 23-20)

Les Irréductibles peinent à recoller au score. Les Nordistes conservent leur avance de 2/3 buts depuis quelques minutes.
Sébastien relance Rune sur le poste d’arrière gauche, qui envoie sa spéciale en appui dans la lucarne droite du portier dunkerquois. (46’ 27-25)

Arnaud en difficulté jusqu’à présent choisit son moment pour sortir de la boîte sur Pujol.
S’en suit un 0-3 infligé par nos Cessonnais qui reviennent à égalité sur une contre-attaque de Théophile, tout ça en 3 minutes. (46’ 27-25)
Les Irréductibles passent même devant à la 53e sur le 5ème Rune, qui crucifie Bellahcene de loin. (54’ 28-29)

On entre dans le money-time, Kragh à deux reprises trompent Arnaud et les Dunkerquois inversent la tendance en repassant devant. (57’ 31-30)

Tiago ne tremble pas quand il s’agit de se présenter sur la ligne des 7m pour égaliser. Mais sur une ultime possession, Nyembo est trouvé sur le poste de pivot et crucifie nos Irréductibles.

Les Irréductibles s’inclinent d’une petite longueur au Stade de Flandres. (32-31)

LES STATS