LE CESSON RENNES MÉTROPOLE HB ET CHAMBERY SE QUITTENT SUR UN MATCH NUL

Publié le 15.09.2013

Et c'est parti pour une nouvelle saison et ça commençait avec un gros pour nos cessonnais avec la réception de Chambéry a remporté il y a quelques jours le Trophée des Champions après notamment une victoire face au PSG. Mais les bretons ont prouvé qu'ils étaient capables de "coups" et le maintien passera justement par des victoires face à des poids lourds du championnat. Alors pourquoi pas commencer dès cette première journée ?

Et après le coup d'envoi donné par Nicolas Lemonne qui a eu le droit à une belle et méritée ovation du public venu garnir les travées du Palais des Sports, ce sont les bretons qui ouvrent le score mais ce sont les savoyards qui creusent le premier écart de +2 (3 - 5 à la 9ème) poussant David Christmann à poser un temps mort.

Un temps mort salvateur puisque les bretons recollent à 5 - 5 0 la 12ème avant qu'Igor Anic et ses coéquipiers fassent repasser les cessonnais devant (9 - 7 à la 16ème). Mais à la 23ème, les chambériens reviennent de nouveau au score (12 - 12). Une parité qui va tenir jusqu'à la fin de la première période (15 - 15).

Et cette seconde période début comme s'est terminée la première. Les deux équipes se rendent coup pour coup malgré que nos bretons se soient retrouvés en double supériorité numérique sans en profiter (19 - 19 à la 38ème). Solides en défense, les hommes de David Christmann ne lâchent rien et reprennent même deux buts d'avance à la 47ème minute grâce à Batinovic (24 - 22) mais les savoyards recollent tout de suite derrière (24 - 24).

Mais le scénario va se compliqué par les partenaires de Sylvain Hochet qui se voient devancés de deux buts à moins de 10 minutes de la fin (25 - 27). Mais ce n'est pas fini puisqu'à moins de deux minutes de la fin, Cesson recolle à Chambéry (29 - 29) relançant le match !

Et le Palais des Sports entre en fusion lorsque Benoît Doré inscrit le 30ème but permettant à Cesson de devancer Chambéry à 50 secondes de la fin (30 - 29). Mais Chambéry ne va rien lâcher pour arracher l'égalité sur un score de 30 à 30.