LE CESSON RENNES MÉTROPOLE HB S'IMPOSE SUR LE FIL FACE À DIJON

Publié le 19.05.2014

Pour le compte de la 25ème journée de championnat de Division 1 et pour leur dernier match de la saison à domicile, le Cesson Rennes Métropole HB accueillait l’équipe de Dijon.

Un match particulier pour les bretons qui conservent pour objectif la sixième place du championnat et qui devront pour cela s’imposer face à Dijon, lanterne rouge du championnat et déjà relégués en Pro D2. Un match particulier également pour Yann Genty, Igor Anic, Benjamin Briffe ainsi que David Christmann et Mehdi Boubakar pour leur dernière à domicile sous le maillot cessonnais.

Et ce sont les visiteurs qui vont faire le break en premier en menant 1 - 3 après 5 minutes de jeu. En face, les rose et bleu se heurtent à Stojinovic poussant David Christmann à poser un premier temps mort au quart d’heure de jeu (4 - 6).

Un temps mort qui va s’avérer salvateur puisque les brétilliens reviennent à égalité (7 - 7) à la 18ème minute avant de repasser devant au score grâce à Jérémy Suty (10 - 9) obligeant cette fois le coach visiteur à poser son premier temps mort de la soirée.

Mais face à une défense dijonnaise hermétique, les locaux ne trouvent pas à la solution face à Dijon qui reprend l’avantage en menant de trois buts à la 29ème minute (10 - 13). A la mi-temps, les deux équipes rentrent aux vestiaires sur un score de 11 à 13.

30 minutes pour inverser la tendance, tout reste possible ! Mais face à un bloc défensif performant, les cessonnais ne trouvent pas la solution et leurs adversaires en profitent pour reprendre 3 buts d’avance à la 35ème minute (15 - 18).

Mais le réveil de Yann Genty dans ses cages va sonner l’heure de la révolte bretonne qui repasse devant à la 40ème minute (19 - 18) avant de prendre deux buts d’avance pour la première fois du match à la 43ème minute du match (22 - 20).

Comme un air de déjà vu…. Après un temps mort, les dijonnais vont reprendre de nouveau du poil de la bête pour revenir à égalité à un quart d’heure de la fin (22 - 22). Mais ce match fou réserve bien des surprises et Igor Anic et Mathieu Lanfranchi font repasser leur coéquipiers devant au score à dix minutes de la fin (25 - 23).

Mais ce match est décidément fou fou fou…Alors que les hommes de David Christmann tenaient le match entre leurs mains, les coéquipiers de Stojinovic reviennent à la charge (25 - 26).

Et dans cette fin de match haletante, ce sont les hommes de David Christmann qui s’imposent sur le fil grâce à un penalty de Jérémy Suty, sur un score de 28 à 27.