Sébastien Leriche et le CRMHB maintiennent le cap

Publié le 15.05.2020

L’entraîneur Cessonnais âgé de 36 ans, joueur à Cherbourg de 2003 à 2009 a débuté sa carrière d’entraîneur de bonne heure (26 ans) dans le club du Cotentin (2011 à 2017).
À la suite de ces années formatrices, il s’engage avec le club de Valence de 2017 à 2019, club qu’il fera monter en Proligue à l’issue de l’année 2019. 
Bien que Valence souhaite le conserver, il décide néanmoins de s’engager avec le CRMHB, qui lui propose alors d’entraîner l’équipe réserve tout juste promue en N1 ainsi que le Centre de Formation.
Durant le mois de novembre, l’équipe de Proligue est en difficulté et les résultats ne sont pas en accord avec les objectifs fixés. Les dirigeants proposent alors à Sébastien Leriche de prendre la direction du groupe professionnel. Une décision qui s’avéra payante puisqu’il propulsera le CRMHB en tête de la Proligue, avec des chiffres qui ne peuvent que plaider en sa faveur, 9 victoires en 10 matchs.

La prolongation de son contrat est donc une évidence pour le club. Sébastien Leriche s’engage pour une durée de deux ans, plus une année en option. 

Réaction de Stéphane Clemenceau, Président : Je me souviendrai longtemps du week-end du 10/11 novembre dernier. Le vendredi soir, nous perdions lamentablement à Strasbourg et commencions sérieusement à hypothéquer nos chances de retrouver l’élite ; pendant que dans le même temps notre équipe réserve en N1 produisait un match extraordinaire le dimanche face à Lanester. Le contenu possédait exactement tout ce que nous souhaitions voir en Proligue, du combat, de l’envie, une volonté farouche de tout renverser avec en prime un niveau de jeu alléchant. Le dimanche soir, la décision était prise de proposer les commandes du groupe professionnel à Sébastien qui acceptait de relever le défi. 4 mois et 10 matchs plus tard l’équipe pointait en tête du championnat avec 2 points d ‘avance après en avoir compté 5 de retard. Il nous était donc évident de vouloir poursuivre l’aventure et nous sommes ravis que Sébastien ait accepté notre proposition et même si bien sur tout sera plus difficile l’an prochain nous sommes certains que l’attelage Leriche / Boubakar / Christmann saura relever tous les défis qui se présenteront. 

Interview de Sébastien Leriche

Bien que cette saison soit particulière, vous avez fini premiers et le CRMHB retrouve la Lidl StarLigue, quel est ton sentiment ?
Mon sentiment est partagé entre la déception de ne pas terminer la saison et pouvoir finir le travail sur le terrain et la satisfaction d’une montée qui me semble être une décision logique et une juste récompense pour l’ensemble du club. Je suis heureux que le CRMHB retrouve un niveau qui lui correspond et qu’il puisse repartir sur un nouveau cycle en Lidl StarLigue.  
 
Que peux-tu nous dire d’un point de vue général sur ton arrivée et ta vie à Cesson ?
Avec ma famille, nous nous sentons très bien ici, cela ne nous change pas de trop de notre Normandie natale… 
J’ai été très bien accueilli et mis en confiance par l’ensemble des dirigeants, salariés, des bénévoles et de tous ceux qui gravitent autour du club. Je me sens comme dans une grande famille qui m’a ouvert ses portes. J’ai trouvé en ce club l’image que je m’en étais faite : du professionnalisme à tous les étages, mélangé avec beaucoup de plaisir et de convivialité. 

 
Quel regard portes-tu sur l’effectif que vous êtes en train de dessiner avec Mehdi, ton adjoint, mais aussi les dirigeants pour l’année prochaine ?
Sportivement, nous avons travaillé main dans la main avec Mehdi et David sur la structure de l’équipe en Lidl StarLigue. Nous avions une idée bien précise de l’image qu’on voulait lui donner, à la fois sur le terrain mais aussi dans l’état d’esprit. Je trouve que le recrutement est cohérent et que nous avons suivi notre ligne directrice.
Les dirigeants nous ont suivis dans nos choix et j’ai le sentiment que la montée, associée à ce renouvellement d’effectif, fait que nous sommes inscrits dans une dynamique positive.  
Je pense, qu’avec nos moyens, nous avons construit la meilleure équipe possible, encore une fois avec des valeurs qui nous paraissent indispensables pour nous maintenir en LSL et qui collent parfaitement à un club comme le nôtre.

 
Pour cette saison qui arrive, tu seras probablement l’un des entraîneurs les plus jeunes du championnat, est-ce que cela amène quelque chose de différent pour toi?
J’arrive en Lidl StarLigue sur la pointe des pieds, avec beaucoup d’humilité. Depuis 8 ans que j’entraine une équipe professionnelle, on m’a souvent répété que « j’étais taillé pour aller en haut ». Pour autant, en venant à Cesson, j’avais fait un choix différent mais les circonstances se sont transformées en opportunité pour moi. 
Je vais donc découvrir la Lidl Starligue. Mehdi connait ce niveau et va m’être d’une aide précieuse, tout comme David avec qui nous échangeons souvent.
Tout entraîneur est forcément passé un jour par ce cap, j’espère rapidement faire mes preuves à ce niveau. 

 
Ton coaching a fait ses preuves, es-tu inspiré par d’autres entraîneurs ? Comment aimes-tu travailler au quotidien ?
Je ne dirais pas qu’il a fait ses preuves. La réalité du métier d’entraineur est qu’il faut savoir profiter des bons moments car du jour au lendemain, tout peut changer.
Dans ce sens, j’essaie toujours de me remettre en question et d’analyser les choses en prenant le plus de recul possible. J’essaie de m’adapter à chaque contexte qui est différent. La réalité du métier aujourd’hui est que nous ne sommes pas « que » des entraineurs mais avant tout des managers. 
Je n’ai pas d’inspiration particulière mais j’aime regarder et me documenter sur ce qu’il se fait autour de moi, dans le handball comme dans d’autres sports. Mais rien ne remplace l’expérience de terrain, surtout les moments difficiles. Ce sont ces moments qui m’ont construit et m’ont forgé.

 
En résumé, je dirai que j’ai, aujourd’hui, des convictions qui sont différentes d’hier et surement aussi de celles de demain. Je ne veux pas avoir de certitudes, je dois être à l’écoute et m’adapter si j’estime que c’est nécessaire.
 

Que peut-on te souhaiter pour la suite ?

Que nous reprenons tous la vie normale ! C’est déjà le plus important.
 
Comme je l’ai dit, nous sommes dans un nouveau cycle pour le CRMHB. La remontée en Lidl StarLigue est une étape, la prochaine est de se maintenir et de pérenniser le club à ce niveau.
J’espère faire partie le plus longtemps possible des acteurs qui contribueront à développer le projet, car je suis convaincu de son potentiel.
A court terme, j’ai envie de voir la Glaz Arena en configuration pleine et de partir à la guerre avec l’équipe que nous sommes en train de construire
.