Théophile Caussé : "Pouvoir grandir avec ce club"

Publié le 30.09.2021

Découvrez l’interview de notre nouvel ailier droit Théophile Caussé, arrivé cet été d’Ivry. 

Salut Théophile, peux-tu te présenter ? 

J’ai 28 ans, j’ai commencé le hand quand j’avais une dizaine d’années, après avoir fait du rugby. Un ami m’a fait découvrir le hand, au début ça me plaisait moyennement (rires) puis j’ai assisté à un tournoi sur herbe où Jackson Richardson était présent. Le fait de voir une star du handball m’a fait rêver et c’est pour cette raison que je me suis accroché à ce sport. 
Actuellement, je joue ailier droit et j’arrive d’Ivry-Sur-Seine. 

Tu as quitté Ivry cet été pour rejoindre les Irréductibles, comment te sens-tu depuis ton arrivée ? 

Je me sens bien pour ne pas dire très très bien, il y a un très bon groupe qui vit bien. Plusieurs nouveaux joueurs sont arrivés à l’intersaison mais « la mayonnaise » a pris très rapidement. Il y a une super cohésion et je suis très agréablement surpris par l’organisation du club. Ce dernier est amené à grandir encore. Ce qui m’a poussé à venir ici, c’est le fait de pouvoir grandir avec ce club. Il y a de très belles choses à faire.

Quel regard portes-tu sur ton début de saison et sur celui de l’équipe ? 

Concernant l’équipe, comme je l’ai déjà dit, on a un groupe qui vit très bien ensemble et ça c’est super important, il faut qu’on continue à s’accrocher. On sait que si on arrive à mettre comme ingrédients : du combat, de la générosité, de l'engagement et de la solidarité, on pourra voir plus grand. Cependant si on ne met pas tout ça en œuvre, ensuite ça sera difficile. On souhaite vraiment « se donner » au quotidien, sur toutes les rencontres pour s’accrocher et regarder devant. On a vraiment envie de se battre ensemble, ce qui est important c’est qu’on puisse avancer sur le long terme, on est en train de construire quelque chose de beau. Il faut donc garder cette dynamique et ce groupe soudé. 

Dans un peu plus d’une semaine, nous recevrons Montpellier. Une équipe que tu connais très bien puisque tu as remporté la ligue des Champions avec en 2018. Quels souvenirs en gardes-tu ? 

Je me souviens que lorsque l’on a gagné en 2018, c’était un groupe très soudé qui vivait très bien ensemble. Sur le papier nous n’avions pas la meilleure équipe mais humainement c’était fort, nous étions ensemble, un noyau. C’est pour cette raison que l’on a réussi à aller au bout. Ensuite on a mis 15 jours à réaliser que nous venions de gagner la Ligue Des Champions. C’est super d’avoir participé à cette aventure. 

Samedi, l’équipe se déplace chez le leader parisien. Comment l’équipe prépare ce match et avec quelles ambitions se déplace-t-elle ?

On s’est dit avec les joueurs et le staff qu’aujourd’hui, on se préparait pour les semaines à venir, Paris ça reste Paris il ne faut pas se voir trop grand. Pour nous, l’objectif c’est de faire un bon match avec du contenu et de garder nos valeurs. On a vraiment ciblé des matchs qui suivent, où on ne devra pas passer à côté. On sait où on veut aller, et pourquoi on travaille. 

Et enfin, quelle est ta routine d’avant match ? 

Ma routine d’avant match : c’est une sieste après un repas léger. Il y a mon moment musique où je me mets dans mon élément pour commencer à me faire « monter en température ». À l’arrivée au vestiaire, il y a toujours de la musique. Maintenant je me fais du thé à la menthe avec des pignons de pin dedans, ça me permet d'être bien (sourire). Puis ensuite on a notre playlist avec le groupe, elle nous met en condition. Me voilà prêt au combat. 

 

Vos places pour les prochains matchs à domicile en cliquant ici 

1/8 ème de finale de Coupe de la Ligue : Cesson - Toulouse, mecredi 6 octobre 20h. Tarif unique 10 euros.


 

J5 de Liqui Moly Starligue : Cesson - Montpellier, dimanche 10 octobre 17h. Places à partir de 10 euros.