L'APRÈS MATCH: LOGIQUE RESPECTÉE À PARIS !

Publié le 11.12.2023

Nos Irréductibles n’ont pas eu à rougir hier soir du côté de Coubertin. Au contact la majeure partie de la rencontre, Sébastien Leriche et ses hommes se sont certes inclinés, mais peuvent être fiers de la copie rendue face au PSG. (34-26)

L’engagement est Parisien, et c’est Grébille qui est ouvre la marque sur son aile gauche.
Nos Cessonnais jouent l’engagement rapide et Robin trouve Romaric à l’intérieur, qui répond immédiatement.
Le rythme est soutenu sur ce début de match. Robin passeur, puis buteur à 3 reprises derrière la ligne des 9 mètres. (5’ 3-2)
En place défensivement, nos Irréductibles montrent beaucoup de solidité, mais les Parisiens trouvent la faille dans les derniers instants de la possession. (11’ 7-6)
Au quart d’heure de jeu, Romain sort son « spécial » : demi-tour contact avant de battre Green pour notre demi-centre, précieux sur cette 1ère mi-temps.
Les offensives suivantes sont plus approximatives et Paris punit tout de suite sur montée de balle. Sébastien Leriche pose son temps mort pour calmer tout ça. (15’ 11-7)
Les 1ères rotations ont lieu et font leur effet puisque Daniel gagne son duel et trouve Kristian à l’intérieur qui marque sur son 1er ballon. (17’ 11-8)
Dans la cage cessonnaise, Milos fait le boulot. Notre portier stoppe 2 tentatives de suite sur Maté puis Grébille, et permet aux siens de se projeter sur jeu rapide. Haakon et Youenn permettent de recoller. (21’ 13-11)
Sur son poste d’arrière gauche, Ludwig nous offre un numéro de funambule dans la défense Parisienne. (23’ 14-12)
Avant la pause, nos Cessonnais continuent de pousser et de jouer les ballons à 100%. Milos effectue sa 6ème parade sur Holm, et en attaque le ballon continue de vivre. (28’ 13-15)

Un petit éclat en fin de 1ère permet aux Parisiens de rentrer aux vestiaires avec 4 longueurs d’avance. (18-14)

A la reprise, Romain sonne la charge et relance la machine.
En attaque, nos Irréductibles accèdent au but Parisien mais butent sur Vilain, qui a remplacé Green dans la cage du PSG.
Plus approximatifs en attaque, nos joueurs se précipitent et perdent des ballons. Des cartouches directement exploités par la formation de Raul Gonzales. (40’ 24-16)
Les arrêts de Milos nous permettent de rester dans la partie, et l’entrée du jeune Michal apporte de la fraîcheur et du dynamisme. (41’ 24-17)
Nos Cessonnais retrouvent de la lucidité et un second souffle à 15 minutes du terme. La parole est à la jeunesse avec le 3ème but de Michal et le missile envoyé par Mathieu sur son poste d’arrière droit. (44’ 25-20)
Pas question de baisser les bras pour des Irréductibles qui mettent du coeur à l’ouvrage.
Mathieu continue de lâcher son bras et inscrit son 4ème but de la soirée, permettant à Kristian de trouver des espaces dans le dos. (52’ 29-25)

Une défaite logique à l’issue des 60 minutes, mais beaucoup de fierté et de signaux positifs à l’issue de cette rencontre. (34-26)

LES STATS

CESSON

Mocevic 10 arrêts, Pichon, Salou 4/5, Mosindi 0/1, Causse, Hochet, Briffe 3/4, Molinié 6/7, Orsted 2/4, Baran 3/3, Ekren 2/4, Oppedisano 0/2, Tuzolana 1/1, Cardinal 2/4, Appolinaire 2/3, Guillo 1/1.

PARIS

Green, Villain 7 arrêts, Marchan 1/1, Stein 0/1, Ntanzi 1/2, Keita 3/3, Sole 2/2, Tonnesen 3/3, Balaguer 5/7, Grebille 5/6, Syperzak 7/9, L. Karabatic 2/2, Mathé 2/3, Holm 2/6, Peleka, Prandi 1/4.